Bienvenue sur le blog du Plan Communal de Développement de la Nature.
Notre commune est riche en biodiversité! Il nous faut la maintenir et même l'augmenter, par nos actions, notre motivation...

Textes, photos et diapos

Textes et photos : Si vous rencontrez quelques difficultés à lire un message, cliquez dessus. Cliquez sur une photo pour en profiter en plus grande taille.
Diaporamas : les petits diaporamas de la colonne de gauche ont disparu ainsi que « Picasa album web » (merci Google !!!). Toutes les photos du Blog seront momentanément accessibles en plein écran, via l’onglet « Galerie de photos » ci-dessus. Choisissez l’album qui vous intéresse. Vous pouvez voir les photos à votre rythme en cliquant sur les flèches à droite ou à gauche de chaque photo ; pour revenir à l’aperçu de toutes les photos, appuyez sur la touche Esc de votre clavier. Pour le plein écran, appuyez sur la touche F11 de votre clavier (retour au mode normal par la même touche).
ACCÈS SUPPRIMÉ PAR GOOGLE !

Les visages du PCDN

Beaucoup d’entre-vous souhaitaient mettre un « visage » sur les principaux acteurs du PCDN, responsables, membres actifs ou sympathisants. Certains acteurs préférant rester anonymes ou limiter les informations les concernant, cette liste est forcément incomplète mais sera actualisée au fil du temps et selon les désirs de chacun. Merci à tous pour leur travail, leur soutien, leur efficacité, ...

Si vous souhaitez accéder à la Galerie de portraits, cliquez simplement sur l’onglet « Portraits » ci-dessus.

ACCÈS SUPPRIMÉ PAR GOOGLE !

Rechercher dans ce blog

Suivi par mail

Si vous souhaitez être informés des derniers messages parus sur le Blog sans ouvrir systématiquement votre navigateur, vous pouvez être averti par mail à chaque nouveau message paru. Rendez-vous sous l’agenda et entrez votre adresse email. Cliquez sur "submit" et suivez les instructions (recopiez le code de sécurité puis, après réception du premier mail, activez votre suivi en cliquant sur le lien).

Affichage dynamique

Pour consulter ce blog d’une autre manière, cliquez sur l’onglet AFFICHAGE DYNAMIQUE ci-dessus et essayez les différents types d’affichages Classic, Flipcard, Magazine, Mosaic, Sidebar, Snapshot ou Timeslide

ACCÈS SUPPRIMÉ PAR GOOGLE !

Ras-le-bol de Google

jeudi 29 septembre 2016

Google en remet une couche ! Aujourd’hui, ce sont les liens qui ont disparus : plus d’accès donc à la galerie de photos, aux portraits des membres du PCDN, aux rapports d’activités, à l’affichage dynamique, etc..
Les liens utiles de la colonne de gauche ont également cessé d’être.
 
Où vont-ils s’arrêter. Sous prétexte de modernité, les développeurs programmeurs dictateurs illuminés de Google balaient d’un seul coup tous les efforts consentis pour rendre les blogs agréables à découvrir.
 Nous n’ouvrirons pas le débat ici, nous n’en pensons pas moins mais nous rechercherons toutes solutions pouvant vous offrir un minimum d’accès à tout notre travail.
Anne-Christine et Michel Marlier , membres du PCDN et gestionnaires du Blog

Read more...

Inauguration du verger de Bioul

mercredi 28 septembre 2016

Ce vendredi 23 septembre 2016, après 5 ans de bons soins aux jeunes arbres fruitiers, c’était enfin l’inauguration officielle du verger.
Dès le matin, des animations organisées par des membres et sympathisants du PCDN pour les élèves des écoles inscrites se sont déroulées sous le soleil et dans la bonne humeur.
Dans un local tout proche, les enfants ont pu écouter Julie, bibliothécaire, leur raconter une jolie histoire sur le thème des pommes et découvrir également une série d’ouvrages consacrés à ce fruit. (Bibliographie sélective sur le thème de la pomme ICI)

 
Toutes les classes, (une à la fois) ont pu ensuite rejoindre le verger en chantant, accompagnées par un ou plusieurs animateurs, promenade bien appréciée.

 


Au verger, les enfants munis de fiches ont pu noter les différents arbres fruitiers qui poussaient au verger en passant devant chacun d’eux.


  



  
 Puis ils rejoignaient un atelier « goût » où ils ont pu comparer plusieurs sortes de pommes, découvrir leurs noms, couleurs, formes, textures, la qualité de leur peau : lisse, rugueuse, terne, brillante…et surtout goûter quelques sortes de pommes du verger et les apprécier.
Elles n’étaient pas aussi « belles » que celles du magasin mais ce qu’elles étaient bonnes et garanties sans pesticides ou conservateurs !
Ils ont pu aussi découvrir que certaines pommes devaient être dégustées dans les semaines qui suivaient la cueillette, d’autres se conservaient une partie de l’hiver ; que certaines variétés étaient à croquer, d’autres à manger sous d’autres formes : ils ont ainsi pu goûter de la compote, du jus de pomme, du cake, de la tarte, des « chips » de pomme ou tranches séchées de pomme.
Et ce n’est pas tout !
Ils ont appris aussi que pour lutter contre certaines maladies et favoriser la venue des fruits, les arbres avaient besoin « d’amis » : des abeilles pour polliniser, des coccinelles pour dévorer les pucerons, certains oiseaux   pour manger les chenilles etc… 

 
C’est ainsi qu’ils ont découvert l’hôtel à insectes, les refuges pour hérissons, pour les bourdons et qu’ils ont pu se rendre compte qu’ils pouvaient en construire eux-mêmes sans clous ni marteaux, ce qu’ils ont fait et ils ont même emporté un modèle avec eux.

Puis vint l’heure de l’inauguration, filmée par notre télévision locale !
Après le chant des enfants vint le discours de Anne Faeles, Echevine de l’environnement :
Un extrait :
« Aujourd’hui nous mettons le groupe Plantations, haies et vergers à l’honneur en inaugurant le verger communal.
L’objectif du groupe est d’éduquer, informer et sensibiliser la population sur les différentes techniques de plantations et des moyens techniques de traitement naturel des maladies.
Les premières plantations ont eu lieu en novembre 2011.
Nous voici presque 5 ans après et un beau résultat : un verger qui prend forme et porte ses fruits.
Ce verger est aussi équipé de panneaux didactiques, éducatifs. Vous pourrez aussi observer un hôtel à insectes, quelques ruches au loin, un réseau bien étudié. » 
(Texte intégral du discours ICI)
Le Bourgmestre et l’échevine, aidés des enfants ont ensuite coupé le ruban devant un grand nombre d’invités.
Sous la tonnelle, toutes et tous ont pu boire du jus de pomme et goûter cake et tartes aux pommes et s’intéresser à ce que tous les enfants avaient appris.
Une vraie belle fête !
Nous espérons vous proposer bientôt d’autres photos dès qu’une solution sera trouvée au niveau des diaporamas (voir article précédent : « Merci Google »)


                          Quelques photos de plus ICI

La presse en parle aussi dans « L’Avenir » du 28 septembre :


Et enfin quelques vidéos de l’événement ICI (animations du matin), 

ICI (inauguration)

ainsi que le reportage de MaTélé ICI


Read more...

Merci Google !

Les quelques mots qui suivent sur Blogger suffisent à anéantir plusieurs années de travail pour proposer sur ce Blog un maximum de photos en diaporamas animés, dans la colonne de gauche :

"Nous avons récemment annoncé la suppression de l'API Google Feed, ce qui empêchera le bon fonctionnement du gadget Diaporama. Celui-ci sera par conséquent supprimé de votre blog d'ici le 29 septembre 2016."

Du coup, tous ces diaporamas ont disparus. Nous cherchons, bien entendu, une solution pour trouver une alternative (toute aide est la bienvenue).  A suivre...

Read more...

La "Grainothèque" au "Vendredis du terroir"

jeudi 22 septembre 2016


Stand grainothèque au prochain Vendredis du Terroir

Le vendredi 7 octobre, le marché du terroir comptera un stand grainothèque (boîte à semences paysannes, à déposer, à échanger librement). Ce stand est le fruit d’un partenariat entre les bibliothèques communales et le PCDN d’Anhée. 



Ce stand sera l’occasion pour le public de découvrir le concept de « grainothèque », ses origines et les raisons pour lesquelles ces boîtes à semences trouvent si naturellement leur place en bibliothèques (à Anhée et Denée !). En effet, il y a là de quoi réveiller la solidarité et l’esprit d’échange dans nos villages mais aussi nos consciences par rapport à la logique marchande et à sa mainmise sur les semences, ce patrimoine vital. C’est aussi une formidable occasion de s’impliquer localement en préservant des semences d’ici tout en se reliant au monde et à un mouvement citoyen global. Autant de valeurs et de missions en écho à celles des bibliothèques.
 

 
Un beau choix d’ouvrages spécialisés acquis en partenariat avec le PCDN sera aussi consultable sur le stand. 


 
Une dégustation de plusieurs variétés de tomates locales sera proposée par des jardiniers de la commune. Ces derniers partageront aussi leur savoir-faire en matière de récolte de semences.


On vous y attend!

Read more...

"Portes ouvertes" à Gembloux

Le Centre wallon de recherche agronomique de Gembloux (CRAW) ouvre ses portes ce w-e…
 L’occasion de faire des rencontres intéressantes avec des personnes ressources et avancer dans vos projets de plantations de fruitiers.

Vous êtes cordialement invités à découvrir ce dimanche 25 septembre, notre riche patrimoine de ressources génétiques fruitières et légumières!


Read more...

Résultats enquête potagers

dimanche 18 septembre 2016


En guise de préparation aux jours blancs, les enfants des 5ème et 6ème ont été mis à contribution avec une enquête à réaliser fin mai sur « les potagers de mon village ». (Un exemplaire vierge de cette enquête est à découvrir ICI).

Une soixantaine d’enquêtes ont été rentrées, couvrant au total 55 jardins différents. Ceux-ci se situent à Anhée (19), Bioul (16), Haut-le -Wastia (11), Annevoie (4), Warnant (3), Denée (1) et Sommière (1).


Résultats par question :


 
1.       Depuis quand entretenez-vous votre potager ?  

Le record : 58 ans et le plus récent : 6 mois ! La moyenne se situe entre 10 et 30 ans.

       
2.       En connaissez-vous la superficie approximative?

 Le plus grand (700 m²) et le plus petit (8 m²) se situent tous deux à Haut-le-Wastia. La   majorité se situe entre 100 et 200 m²

3.       Combien de personnes prennent-elles soin du potager ? 

Un seul potager est chouchouté par 5 personnes mais la plupart le sont par 1 ou 2 personnes, souvent le couple.

4.       Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans l'entretien du potager ?

Reviennent le plus souvent : le plaisir, la détente, la passion et bien sûr la récolte et la joie de manger frais et bio ! Beaucoup aiment aussi donner, partager les récoltes. Bravo !

5.       Quelle est la plus grande difficulté que vous rencontrez en cultivant votre potager ?

On s’y attendait : les « mauvaises herbes » et les « bestioles » (limaces, pucerons, campagnols, chats, parasites divers) viennent en tête, suivies par les maladies (mildiou,..) et le travail de la terre (bêchage, mal de dos, mauvaise terre,…)
 

Et enfin le top des légumes cultivés :

Comme on le prévoyait : dans près de 95% des jardins : la salade-laitue est bien en tête suivie par les tomates (85%), les haricots (84%), les herbes aromatiques (83%), les courgettes (82%) et les carottes (80%). Viennent ensuite, de 75 à 60%, les radis, poireaux, oignons, céleris, pommes de terre et potirons-potimarrons. Suivent les choux (57%), les épinards (40%), les petits pois (38%), les navets et les poivrons (37%), les chicons-endives et les concombres (31%). Entre 25 et 15% des potagers comptent aussi brocolis, betteraves, bettes, fenouil, échalotes, ail et asperges. Enfin, peu représentés (moins de 5%) : les aubergines, cornichons, panais, salsifis, topinambours, artichauts et cresson.
 
Quant au top des fruits :

Plus de 70% des jardins voient pousser les fraises, 65% les framboises et rhubarbes et 60% les groseilles. Pruniers, cerisiers et pommiers offrent leurs fruits dans 55% des jardins ; les raisins et poires se retrouvent dans 40%, les noisettes dans 15%, les noix 11%, mûres et mirabelles 7% et cassis 5%. Et enfin, il n’y a que maximum 4% des jardiniers qui cultivent figues, pastèques, melons, nèfles, kiwis et myrtilles.





Peut-être cette enquête et les visites des jours blancs ont-elles suscité des vocations de jardinier chez nos jeunes ? Ce serait tant mieux !






Merci à eux en tout cas pour ce beau travail et mention spéciale à l’enquête de deux élèves de 5ème Anhée (Petit Bois) qui s’enrichit d’un beau reportage photographique et que vous pouvez découvrir tout au long de ce texte (cliquez dessus pour agrandir). Bravo Lilian et Thomas !


Grand merci aussi à tous les jardiniers qui ont accepté de répondre à ce questionnaire.


Read more...

Les coulisses des jours blancs.

Déjà plus de deux mois se sont écoulés depuis les « Jours blancs » de juin 2016 (reportages ICI) et beaucoup en parlent encore. Il nous a donc paru intéressant de revenir sur ces deux journées, leurs préparatifs et les témoignages divers des enfants, instits, jardiniers et animateurs bénévoles.




Préparation.

Tout a commencé dès le mois d’octobre 2015, là où plusieurs propositions sont annoncées et quelques jours sont donnés aux animateurs pour y réfléchir et cibler le travail.

Tous motivés, les membres du PCDN ont « les jours blancs » au programme.
Le 8 février : la préparation d’une enquête sur les potagers des villages de la commune est envisagée pour préparer les enfants (et les instits) à vivre plus intensément les jours blancs 2016.
En mars, cette enquête est peaufinée, rectifiée, les fruits et légumes imprimés en photos couleurs afin de mieux les visualiser et surtout les mémoriser.

Dès le mois d’avril, chaque membre du PCDN actif et participant à ces journées propose des jeux ou animations pour « apprendre en s’amusant » à l’entrée des jardins afin de diviser les groupes : les jeux seront répartis, précisés à la mi-mai ainsi que la confection d’un carnet (en couleurs !) avec des plantes sauvages utiles et/ou comestibles pour les potagers.

« Pour ma part, la rédaction du livret a mis mes connaissances à l'épreuve.  Comment faire passer un message clair, correct et sécuritaire, comment le rendre intéressant, sont-ils intéressés ?» Françoise D.

La programmation d’une visite des animateurs dans les écoles sera organisée au début du mois de mai afin de présenter l’enquête ainsi que les activités des « jours blancs ».

Après avoir contacter des jardiniers (recherche faite par Françoise W. et  Michel Mgx) qui acceptaient d’ouvrir leur potager aux enfants des écoles, une réunion avec les animateurs et les jardiniers fut programmée.

Ce 17 mai, il s’agissait de faire connaissance et de connaître les spécialités ou spécificités de chacun afin de ne pas se répéter et de conserver la curiosité des enfants.




A Haut-le-Wastia :  La naissance d’un potager, les légumes oubliés, les outils et la variété de plantes d’ailleurs, fleurs et arbustes… car un jardin peut être aussi un « parc »

A Bioul : le compost et le travail du « bio », les outils d’aujourd’hui et d’autrefois, la culture en serre et la culture par association de plantes amies et ennemies, de légumes et de fleurs.
Puis il fallait associer les groupes d’animateurs du PCDN aux différents jardins pour les jeux, quiz et devinettes.

Et nous n’oublierons pas nos 2 bibliothécaires qui ont préparé leur conte. Et, comme elles ne trouvaient pas de lieu approprié, après de solides recherches, elles ont déniché un(e) « caravaconte » pour exposer leurs livres. Puis un endroit pour le bricolage et elles aussi ont préparé leur histoire avec beaucoup de soin : cela ne s’est pas fait en un jour ! 
 
 Quelques exemples :
« Réunions avec le PCDN
Rencontres plus informelles avec Françoise W. et/ou Mr et Mme Marlier
Réflexions sur notre participation et l’animation globale à prévoir
Contacts et réservation de la caravaconte
Organisation pour la sécurisation et le transport de la caravaconte entre les deux journées
Préparation du matériel (terreau, argile, semences, cuves, livres, déco, graines…)
Préparation et réalisation d’une grande pancarte « Bibliothèque nomade »
Préparation de la recette des bombes à graines sous forme de marque-page
Sélection et préparation des ouvrages à montrer
Préparation de l’histoire à conter
Préparation de pots de graines diverses à montrer aux enfants en écho à la grainothèque
Organisation de notre temps d’animation
Copies et plastification d’illustrations à afficher
Transport de tout le matériel
Rangement de tout « le brol »  Francine et Julie

Puis il fallait trouver LA promenade qui permettait aux enfants de joindre les jardins ou de se promener dans leur village pour cueillir l’une ou l’autre plante sauvage à déterminer lors de leur arrivée près des animateurs et/ ou de découvrir leur quartier ou des sentiers.

Anhée- Haut-le-Wastia (4,5km) ; Warnant-HLW (4,8km) ; Annevoie-Bioul fut préparé avec Françoise et Nicole pour me montrer le chemin que je découvrais (nombreuses photos et GPS).

Ce trajet fut supprimé et changé pour Annevoie qui souhaitait participer le lundi au lieu du mardi :  Annevoie (en bus jusque Warnant) partira donc de Warnant pour HLW (3,3km); une promenade pour les enfants de Haut-le-Wastia (4,8km) fut aussi préparée avec Annie (photos et GPS). 
Et enfin, une carte précise avec le tour du village de HLW de jardin en jardin suivant le lieu d’arrivée dans le village, les rues et numéros des jardins à visiter la place des bibliothécaires, fut préparée aussi. Les promenades faisaient entre 4km à 6 km environ avec carte, road-book explications et photos couleur fléchées pour ne pas se tromper.
 
Même travail pour Bioul : un 1er tracé fut réalisé le 26 avril avec Annie et Michel Mgx mais il faisait 8,5 km et la distance entre les jardins étaient assez grandes, il ne fallait pas épuiser les petites têtes blondes et leur instit !

Quelques jours plus tard, j’ai recommencé un tracé plus court (6,7km) avec photos et GPS. Il fallait encore préparer la carte, le road-book et les explications.
Quant aux élèves de Denée, ils furent amenés par le bus jusqu ‘au Chérimont pour faire le même trajet que les enfants de Bioul.

« Préparer toutes ces cartes avec photos m’a beaucoup occupée aussi bien en Km à pied (pour avoir la carte précise par GPS) que devant le PC pour rédiger les « road-books » mais m’a aussi permis de mieux connaître les villages de ma commune. J’ai aussi fait de belles rencontres de jardiniers passionnés et compétents qui n’étaient pas avares d’explications et conseils. Merci à eux. Et contente que personne ne s’est perdu ou égaré sur les chemins ! Les réunions de préparations entre les membres du PCDN et notre éco-conseillère m’ont aussi fait découvrir et/ou redécouvrir les motivations et les idées de chacun… Il y en avait pour plusieurs années !
 Enfin l’intérêt, les questions des enfants et des instits, tous intéressés par le travail et l’engagement de chacun d’entre nous, nous donnent envie de préparer l’année suivante. De belles rencontres vraiment motivantes et encourageantes.
Préparer un jeu pour amuser, apprendre sur le thème des cultures de fruits et légumes de chez nous m’a aussi demandé de rechercher parmi les livres de notre bibliothèque puis sur certains sites via internet. C’est ainsi que j’ai pu répertorier toutes les expressions (imagées) …d’hier et d’aujourd’hui employant fruits et légumes de chez nous…plus de 80 ont été retenues afin d’en faire deviner l’explication aux enfants. » Anne-Christine

Autres jeux :

« trois de mes petits-enfants ados se sont joints à nous pour prendre en charge l'animation
concernant les plantes aromatiques »  Michel Mgx.


« Pour les devinettes, là ce fut un vrai bonheur de se remettre dans la peau d’un enfant de 6 ou de 12 ans. »  Françoise D.

 
Puis Françoise W. a préparé tous les horaires de départ, d’arrivées dans les jardins, du temps qu’on y passe, de la rotation des classes, de la pause-midi, des bus pour certains « aller » et pour le retour… Un vrai casse-tête chinois !

Pas facile du tout surtout pour HLW le lundi car il y avait beaucoup plus d’élèves qu’à Bioul, le mardi !


« La préparation m'a permis, comme chaque fois, de découvrir des personnes, des lieux, et des activités que je ne connaissais pas. »  Jean-Claude


Echos des jardiniers, instits, enfants et animateurs

En vrac :

Beaucoup d'éloges sur ces deux journées. À Warnant, Mr Pascal est prêt pour entamer un potager avec ses élèves...Il faut commencer par défricher...
Commentaires divers : "C'était bien organisé". "Les enfants ont bien apprécié leur journée et les différentes rencontres". "J'ai vraiment beaucoup apprécié" (un enseignant).
"A refaire". "Voilà des apprentissages très concrets, visuels, avec des manipulations". 
"Le lancer de bombes à graines a été un moment très apprécié des enfants". 

"Les enfants étaient fatigués mais super contents de la journée". "Nous avons beaucoup marché, mais nous avons pu nous reposer à certains moments".
« Le lundi nous avons dû nous dépêcher en fin de journée pour reprendre le car et nous avons terminé les activités en vitesse".
« Beaucoup (trop ?) d’informations reçues en une seule journée »
"Le conte, l'histoire raconté(e) était bien choisie et illustrée pour les plus jeunes. Elle a d'autant plus frappé les enfants que cette histoire est basée sur un fait réel. Les enfants rêvent désormais d'être à leur tour des petits Liam".
"Nous n'imaginions pas qu'il y avait autant de livres parlant du jardinage, des légumes et des fruits". 

" C’était gai, il y avait des jeux ».
« Nous avons goûté de la confiture de mûres !»
« Les jardiniers étaient très gentils ».

« C’était difficile de bêcher ! »
« C’est chouette les photos exposées ».
« Il y a des sortes de plantes que l'on peut manger et que l'on ne connaît pas bien !... 

Au début, je ne savais pas trop ce que ça pouvait goûter, mais quand j'ai vu les autres qui en mangeaient, j’ai essayé et c'était un goût nouveau.
J'ai aussi découvert qu'il y a des plantes qui peuvent piquer mais on peut faire de la soupe avec ! » Anneline (une jeune participante d'HLW).

« En accueillant tous ces enfants dans notre potager,
J’ai eu l'impression de rajeunir de 10 ans » Lina (une jardinière très expérimentée) 

«  C'est ça le transgénérationnel!
-          Je n'ai entendu personne se plaindre du temps bruineux du lundi.
-          On devrait classer le poirier d'André parmi les arbres remarquables de Wallonie.

-          Il y a tout un groupe qui a embrassé spontanément les jardiniers et l'équipe du PCDN.
-          Pour arriver à faire un potager "potable", il faut de l'intelligence, du savoir-faire, des outils, de l'expérience, des échanges de conseils, des partages de semences et de plantes, de la patience, de la persévérance, et…la santé qui vient des bons légumes du jardin.
-          J'ai découvert que dans mon village, il y avait plus de jardinières et jardiniers que je ne pensais .
-          Il y a des enfants qui connaissent déjà beaucoup de plantes.
-          Un petit warnantais de 10 ans m'a dit que c'était lui qui entretenait le potager familial et ses parents m'ont confié que c'était lui qui  attirait leur attention sur les comportements à avoir pour respecter la nature »  Michel Mgx.
  

-          « En général : deux super belles journées avec les enfants. De belles rencontres, des enfants et des enseignants intéressés
-          Beaucoup de plaisir à « donner » du temps à tous ces enfants
-          Trop grands groupes (40 enfants c’est vraiment beaucoup)
-          Super photographe discret !
-          Nous avons ressenti les effets de l’excellente organisation
-          Bon moment de partage en fin de journées avec tous
-          Lundi : une journée un peu marathon, groupes trop rapprochés
-          Ne faudrait-il pas allonger la journée pour permettre un plus grand étalement des activités avec des pauses nécessaires (comme quand ils partent en excursion).
-          Les enfants n’entendent plus rien, ils ont envie de jouer. Certains n’avaient pas eu le temps de prendre leur sacro-sainte collation de 10h00.
-          Ensuite, la salle a beaucoup servi aux allées et venues pour les toilettes en dérangeant l’animation en cours.
-          Beaucoup d’enseignants se sont impliqués et se sont intéressés au sujet proposé. (Hélas, pas tous les enseignants, certains préfèrent discuter entre eux sans respect pour l’animateur.)
-          Les enseignants ne sont pas toujours au courant /ou distrait quant au respect du timing mis en place.
-          Mardi : Le bon temps était revenu !
-          Petit couac pour la clé de la salle à Bioul en début de journée.
-          Journée plus calme que la veille avec des groupes moins grands. » Francine et Julie




« Que de belles rencontres !
Nos amis les jardiniers - des femmes et des hommes passionnés - nous ont fait ( re ) découvrir tout le plaisir du travail de la terre et ses différentes facettes, ses richesses, ses exigences, ses difficultés aussi...
Chacun d'eux a eu à cœur de répondre à nos questionnements, à partager ses expériences et son enthousiasme, à rappeler la valeur de la terre nourricière et - encore et toujours - la nécessité de la protéger !
Alors, à nos bêches et à nos râteaux ! » Annie


« Le mardi des « jours blancs », Annie et moi accueillons les classes des écoles de Bioul et Denée chez Mr. Desmard. D’abord, nous leur proposons un jeu questions-réponses sur des fruits et des légumes. Les enfants sont très futés et, en général, connaissent la plupart des réponses. Ensuite, Mr. Desmard et son épouse les accueillent dans un jardin magnifique réalisé avec des dizaines d’espèces de fleurs et d’arbustes. Avec passion, Mr. Desmard leur fait découvrir tout ce qui constitue son paradis : plantes, potager, serre avec diverses sortes de tomates, abris pour insectes, nichoirs, …Ses explications sont riches mais données en se mettant au niveau de ses interlocuteurs. Les enfants sont très intéressés et posent de nombreuses questions. Les époux Desmard ont reçu les enfants avec gentillesse. Une classe a même mangé son pique-nique à la table de leur terrasse, avec boissons offertes par nos hôtes.
A la fin de cette belle journée, nous nous sommes retrouvés tous au Chérimont autour d’un bon verre : bel échange dans l’amitié et la convivialité.
 
Merci chaleureux à tous ceux qui ont œuvré à la conception et à l’organisation de ces deux journées ! » Josiane



« La sortie avec les enfants est toujours rafraichissante. Durant ces sorties, même les anciens apprennent toujours de nouvelles choses. » Jean-Claude

 « La journée blanche du lundi fut fort chargée : beaucoup d'enfants en même temps, des périodes vides mais dans l'ensemble une bonne journée.  Aussi parfois la surprise des bonnes connaissances de certains.  S’il y a des améliorations à apporter, c’est dans la gestion du nombre d'enfants par groupe et dans le respect des horaires par les enseignants sous peine de désorganisation de tous les groupes. Mais au final de chouettes moments. » Nicole


« Que de recherches sur Internet pour trouver l’inspiration pour les jeux, les illustrations pour l’enquête Potagers, la mise en page de cette dernière, etc…
Près de 800 photos pour les 2 jours mais aussi plus de 200 pour les préparatifs, les reconnaissances de terrains, parcours et jardiniers, …), ce n’est pas rien à trier !
Seconder Anne-Christine pour les road-books, les jeux, les reportages pour le Blog, la « mise en musique » de tout cela, c’est beaucoup de temps devant l’ordinateur mais quel plaisir !
Et, les jours J venus, pas mal de Km en voiture pour joindre les étapes et assurer le reportage photo, voir si tout se passait bien.. ; un grand avantage : avoir pu voir en « live » toutes les animations et rencontrer tous les jardiniers. Quelques regrets : n’avoir pu réaliser plus de photos durant les trajets et promenades dans les bois et surtout gérer les retards, modifications de timing pas toujours respecté et même la défection d’une classe de Bioul, alors que nous n’étions même pas prévenu. : de quoi mettre un planning en l’air !
Mais, en final, quelle joie d’encore recueillir des réactions positives, même actuellement, après les vacances. » Michel M.

Encore BRAVO et MERCI à tous les acteurs de ces deux belles journées.

Et pour vous récompenser d’avoir eu le courage de nous lire jusqu’ici, regardez deux petites vidéos : « Chez nos jardiniers » ICI et « Quelques animations » ICI

A l’année prochaine !

                      Propos recueillis et mis en pages, textes et photos de Anne-Christine et Michel Marlier



Read more...

Nombre total de pages vues

  © Blogger templates Newspaper II by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP